jeudi 9 avril 2020

GUY CHATY

Guy Chaty nous a quittés le 7 avril 2020, des suites du Covid-19. Il était très apprécié de l'équipe de Verso et sa disparition nous attriste profondément.

Il avait été publié, entre autres, dans le numéro 175 de la revue (décembre 2018).


Ses textes, non dénués d'humour, évoquent souvent l'absurde, le rapport entre rêve et réalité, le dédoublement, aussi. Ce qui arrive à un autre que soi, l'autre soi-même. Dans son recueil J'avais quelque chose d'urgent à me dire (Henry, 2015), il parle de son double :

     J'ai un double. Nous avons chacun notre vie et nous retrouvons la nuit pour parler de notre cheminement.
     Le jour, nous risquons peu de nous rencontrer car nous vivons dans deux univers presque parallèles. Une fois seulement, j'ai aperçu mon double. Dans une rue d'Istanbul. J'ai été sidéré, suis resté figé. Il était sur le pont près des mosquées, regardant le Bosphore. Je ne voulais pas lui parler, je me suis sauvé car il était indécent que nous ayons un contact sous la lumière du soleil.
     La nuit, enfin, nous ouvre les bras.


Guy Chaty était membre du comité de rédaction des revues Poésie/première, Interventions à Haute Voix et Poésie-sur-Seine.

   

     

Aucun commentaire:

Publier un commentaire