jeudi 2 novembre 2017

ALAIN WEXLER NOUS PARLE DE LA REVUE VERSO

Alain Wexler nous parle de l'histoire de Verso dans la revue en ligne Recours au poème :

"Verso a été fondé en avril 1977 par Claude Seyve et moi-même. Nous composions les pages avec des composters et des polices Freinet et les tirions à la main sur une presse à épreuves Freinet également. La reliure était faite avec du fil et une aiguille ! La revue n’était pas très épaisse. Nous tirions 5 n° par an.
Plus d’un an après nous fîmes la connaissance de Joseph Beaude qui nous proposa de taper Verso sur sa machine à boule électronique. J’achetai ma première presse offset d’occasion. Une vieille Rotaprint ! Le vendeur me fit connaître le procédé Agfa Copyrapid. Une feuille tapée à la machine à écrire, insolée reproduisait son image sur un film qui à son tour se décalquait sur une plaque offset spéciale, film et plaque passant entre deux rouleaux presseurs dans un bain de révélateur. J’ai travaillé de cette manière jusqu’au n° 107.(...)"

mercredi 25 octobre 2017

VERSO AU SALON DE LA REVUE


La revue Verso sera présente au 27e salon de la revue les 11 et 12 novembre 2017, à la Halle des Blancs-Manteaux, au 48, rue Vieille-du-Temple, 75004 Paris

lundi 25 septembre 2017

D'éros et de psyché



« D’éros et de psyché » (quatre variations sur trois peintures de Barbara Le Moëne)
Par Miloud Keddar


1
Une femme femme d’aujourd’hui,
Le rouge aux lèvres, la chevelure
Teinte (ciel ?), une femme désireuse
De la chair et des idées, les yeux fermés,
Pense-t-elle à celle qui la précéda :
Eve croquant à la pomme du désir d’ici-bas et
Ange avant, aux désirs d’en-haut, chair et
Connaissance -et d’Adam partenaire. Et Eve
Et Adam réitérant les désirs acquis au Ciel ?
Et le poète nous dit : Nous
Répèterons encore nos gestes alors.
Et le poète de continuer : Avec
La même musique et un autre si !

 


2
Amours vivent aux cieux –Anges
Entre terre et ciels ? -Qui a dit
Péché, le désir de la chair ? Qui
Par amour ne s’élève, offrande
D’avec l’Autre dans toute vie ?
Et le poète nous dit : Celui
Qui rejette l’amour est aveugle !




3
Peindre est amour et connaissance,
Dit le peintre au poète, et c’est être
Dans l’ici et vivre dans l’ailleurs. Par
La plume, le pinceau et la couleur,
Aimer c’est donc vivre, répond
Le poète. C’est cela et plus encore,
Comment vous dire, mon ami ?
Regarder un nu et vous aurez alors
Connaissance d’éros et de psyché !

*
Sais-tu qu’il faut aimer pour simplifier,
Sais-tu qu’on donne quand on aime,
Un corps allant vers un autre corps,
Un tourbillon de la terre pour le Ciel ?
Aimer, me dirai-je enfin, veut
Le poète, veut le peintre, c’est
Connaissance de l’autre et don de soi !